Actus

03/12/2016

Ironman 70.3 Cartagena - J'irai triathloner chez vous. ‎

posté à 14h57 dans "News perso"

J'irai triathlonner chez vous... Ouais. Sauf que ce générique d'émission je l'aime pas, et je préfère largement celui de "Rendez vous en terre inconnue".... alors on change le titre : Triathlon en terre inconnue, on enclenche la musique Beat it de The sunshine... et c'est parti. [la, la, la,lala, la, la, lala,lalala,..etcetera].

Direction la Colombie, Carthagène des Indes pour être précis... soit 22heures de voyages, 3 vols, et une bonne dose de patience, parce que "putain que c'est long" !

Minuit heure locale, je sors de l'aéroport, et je me réjouis "voilaaaa! C'est ça que je veux". C'que je veux ? Du folklorique... et bah Nine... j'en ai pris plein dans la face du folklorique !

Le folklo' nocturne à la Colombienne.... ou comment se retrouver dans un faux taxi, avec un narcotrafiquant...

Cette histoire a duré presque une longue heure ... ouais.. "presque une longue", c'est que ça faisait pas complètement une heure... mais que c'etait la quasi-heure la plus longue de l'histoire, Nine.

Minuit zéro : je sors donc de l'aéroport avec ma valise-vélo, et les taxis-pot-d'yaourt viennent m'aguicher : "ven con migo! Ven con migo"... y'a trois types qui se bousculent, pour m'avoir. je lui montre le nom d'ou je dois aller... "yes ! no problem! ".

Minuit une... quand on arrive devant sa bagnole, elle n'est pas du tout du tout jaune, ni pot de yaourt mon pote ! C'est une Hyundai blanche dont la porte s'ouvre à grand coup de lattes.... "Hey?! you are not a taxi!"
-No ! I'm official shuttle of airport!

Minuit et deux minutes : Bwarf... je me dis qu'ici ça doit être un peu à l'arrache, ça se tente ! Ils doivent un peu tous être officiels ici...

Minuit et quatre minutes, On roule sur le front de mer... "Do you want coca? Marijuana!?" et là mon pauvre... il me sort ses pochons du joint qui lie le pare brise et le plafond de la bagnole.. "Wowowowo! Leave that! I dont' want some! Just drive me to the hotel. ‎" à partir de ce moment, chaque flic qu'on croisait était un supplice. Je sais pas si j'avais chaud ou froid, j'etais blanc comme la coco... la noix ou la coc' qu'importe, les deux sont bien blanches.

Minuit et douze minute,putain ça y est je vais finir en prison, le flic fait signe...
‎Minuit, douze minutes, et 1 seconde... au mec de l'autre côté de la route...

Minuit treize, il me recommande vivement "la meilleure cocaïne du monde qui est celle de cartagena, et que d'ailleur si je veux, il en a sous la main".. j'aurais dis sous le plafond à sa place mais bon! Merci pour la relance, c'est gentleman, mais je veux juste mon hôtel !

Minuit et vingt deux minutes : on arrive à l'hotel...
Je lui explique que je n'ai pas d'especes, que je rentre dans l'hotel en retirer !
NO NO NO qu'il me répond.

Minuit et vingt quatre minutes.. une fois qu'il a compris que je n'ai qu'une CB et que s'il veut que je lui file ses 50.000 Pesos (qui était d'ailleurs de 20.000 quand je suis monté dans la voiture), faut que j'aille retirer..

Minuit et vingt sept minute. Il conduit comme un énervé et me dépose à un guichet pour retirer... ce putain d'appareil de mes deux n'arrive pas à lire ma bande magnétique.

Minuit et trente minutes... je lui dis "le guichet ne marche pas".

Minuit, trente minutes, et une seconde... il a l'air en colère.

Minuit trente minutes et trois secondes... TRÈS en colère.

Minuit trente quatre... il me depose devant un nouveau guichet... fermé. Ouille. Il est encore plus énervé. Ça pue cette histoire.

Minuit trente huit, on arrive à un troisième guichet... ce batard me dit "please contact your bank". va te faire voir!!! Donne moi des dineros ! On t'as pas demandé ton avis !

Minuit trente neuf, je retente... on sait jamais ! La grâce du dieu de la banque...

Minuit quarante, "merde".

Minuit quarante, et dix secondes je tente le coup "je ne sais pas pourquoi ça ne fonctionne pas, viens demain à 10 heures devant l'hotel et je te paye".

Minuit quarante et une. Il démarre pied au plancher, on va devant une superette... il y a un guichet... et ce coup ci nine... il sort de la voiture avec moi. Sauf que pour m'ouvrir ma porte qui est bloquée, il met une grosse patate que je me dis "nine, pas bon pour toi".

Minuit quarante deux, j'insère ma carte, je choisis "English", je choisis "retrait", et au moment où je vais pour choisir parmi les montants à l'ecran, le type me pousse et appuie sur 400.000 PESOS. J'arrache la carte de la machine... et je le regarde en mode serein alors que je me fais une demie merdouille dans le futal Nine... je lui demande de ne rien toucher s'il veut que je lui tire ses fuckin 50.000 Pesos. Et quand tu mets fuckin dans la phrase ça fait de suite vachement plus client, alors que le caleçon sait ce que je ressens, lui.

Minuit quarante cinq, on arrive dans la voiture, et j'ai de quoi payer. Il branle je ne sais quoi avec sa portière. ‎Je lui dis "tiens, tes 50.000". No, give me more".
Et il me met en boule mon ticket de carte et le balance par la fenêtre.,

Minuit cinquante... après une négociation à 10kmh, je comprends son coup du give me more : en fait il a récupéré 2 billets de 2.000 Pesos pour remplacer ceux de 20.000, et il me dis "You gave me only 14.000"...

Minuit cinquante et une : je sors le grand théâtre : "don't try to fuck me buddy, don't try to fuck me. Drive to the hotel and stop pissing me off! ".

J'y suis allé un peu fort... et je regrette, il cherche dans sa portière, son siège je ne sais quoi.. et la je me dis : c'est bon, c'est pour moi, bien joué Jéjé!

On arrive devant l'hotel à 55... en fait, il rangeait juste ses billets.. je récupère ma valise vélo dans le coffre...

Bref, me voici arrivé en terre inconnue.

Demain, 12h15 heure française... un ENFER m'attend à Cartagène des Indes...
pas d'air, taux d'humidite à son pic, et mercure au sommet... ça va etre un long moment de solitude...

D'ailleurs, parlant de solitude, si tu es seul et sportif va sur ‎www.fitnesslover.fr !

 


29/11/2016

Crash en Colombie - NON je ne suis pas dans cet avion

posté à 20h28 dans "News course"

Salut les Nines,

Je rassure tous ceux qui m'ont envoyé des mots doux...
Et j'informe tous ceux qui auraient bien voulu se débarrasser de moi...
Je suis bien arrivé à destination, mon vol n'est pas celui qui s'est craché...

Ceci étant, j'ai des aventures ultra chocolatées, voire pimentées, à vous raconter... du genre : "comment se retrouver dans une situation (très) critique à 1h du matin, dans un faux taxi, avec un trafiquant ?"...

A lire lundi!

D'ici la... j'aurais une course à vous raconter aussi !
Mais p*tain, qu'est-ce qu'il fait chaud...

[presque autant que sur le site de rencontre entre sportifs www.fitnesslover.fr!] ! et ça va être dur... très dur... un peu comme sur... allez tcha !

Jé Meatpie
(course : 12h15 heure française
photo : j'ai trouvé ma monture pour dimanche... moteur moins discret que Cancelara)

 


16/11/2016

Voyage en terre chocolatée - J-2 semaines IRONMAN Colombie

posté à 09h50 dans "News course"

Salut les Nines,

À une heure où nos guignols se tapent dessus pour être hissé à la tête de leurs partis respectifs, où un guignol de banquier démago se fait passer pour le solitaire sans parti (enfin, l'annonce officielle est dans 50 minutes à l'heure où je vous écris), et, où les US extirpent encore plus de gaz de schiste, j’ai une petite historiette à vous compter depuis mon paisible et calme Var.

Cette historiette triathlétique est juste pour mettre les points sur les i et barre sur les T avec ceux qui m’ont vu dans la start list de Cozumel..
rassurez vous : NON, je n’y vais pas…. L’accident a tout de même laissé des traces dans le pied, et je suis incapable de produire un effort pédestre de 42km, en bonne et due forme, pour l’instant.

« La sagesse du gars » me direz vous… Ouais, sauf que cozumel c’était beau… Et que je suis en forme…. Et que du coup ça me faisait super chier… (huch c’est vulgaire!Mais c’est vrai!)

Alors, j’ai décidé de m’aligner sur l’ironman 70.3 Colombia à Cartagène… Et là, ça va bicher grave.

Je serai donc présent au départ dans 25.920 minutes…
25919 et 30… 29…28… Je vous laisse compter, j’ai un top 5 à préparer.

Rendez vous le 4/12 pour un compte rendu chocolaté !

La bise

Jé Meat'Pie

(Et pour ceux qui ont froid en cette fin d'automne, réchauffez vous sur fitnesslover ! Apparemment, c'est ... le site de rencontre entre sportifs chaud, chaud, chaud !

 

www.fitnesslover.fr


24/10/2016

3ème sur l'iRONMAN 70.3 Turquie

posté à 20h37 dans "News course"

Salut les Nines,

A une heure où Dame Sego' fout un boxon royal en remettant en question le projet "aéroport grand ouest" à Notre-Dame-des-Landes, a eu lieu l'ironman70.3 Gloria sport Arena en Turquie.

référendum : Oui ou Non ?! C'est le départ ?!
Au départ, c'est un peu le foin... Ni oui, ni non... la tour de contrôle donne le départ avec un vieux son de corne de brume enregistré en mp3... on se regarde tous dans le blanc des yeux "youhouu! it's the staaaaaaaaart guys!!" qu'il hurle le race director à côté de nous...

Je prends un tir en natation par la tête de course, en ayant tout de même l'impression de pas avoir chômé.

D'abord, ça beach : on arrive sur le sable quoi... Ensuite ça biche, on traverse un bras de mer sur des pontons-en-bois quoi.
Ensuite, ça surbiche : on traverse le hall d'un hotel de luxe (oui, oui!) avec une haie d'honneur quoi !
Par contre, ça débiche : De la plage à mon vélo, y'a 800 fuckin mètres, Nine.
Et tu sais comme c'est long 800 fucking mètres, Nine ? 800m c'est rien, Nine ? Va faire 2 tours de stade pied-nus, la gueule salée et sablée , et tu reviens me dire si 800m c'est rien ! C'est presque la distance de freinage d'un A380. Je suis gros, mais quand même... je suis pas un A380!! Bref, je pars à vélo.

Ladies and gentlemen, please have your seat belt fasten : 90km de vol en petit coucou
En bike, le programme est simple : t'as la selle dans le derche, les yeux dans le vague, la bave sur le boyau, les cuisses qui piquent, tu ne regardes ni la faune ni la flore, et t'attends que ça passe.

Exactement comme l'aeroport de Notre-dame des Landes : ils nous le mettent dans le derche, suppriment la vase, virent la bave des crapeaux, l' écologisse pique, ils ne regardent ni la faune ni la flore, et on attend que ça passe. (oui ecologisse ça existe pas, mais ça rime avec cuisses).

Le vol qui devait être assuré avec un avion de chasse se transforme en lutte contre les courants d'air en petit coucou à hélice . Je n'ai pas la fréquence de pédalage des grands jours, mais je ne suis pas non plus collé au tarmac avec une surchauffe moteur ou autre problème technique... simplement, c'est pas ouf. Je ne peux limiter la casse qu'a 7 minutes de retard et poser second au parc.

We are going to atterrissage, please attachez vous...
Au 6eme kilomètre, un homme pressé me double. Je me retrouve 3eme sans avoir la capacité de lutter une seule seconde. Il était probablement très en retard pour son vol... mais genre vraiment en retard... Apparemment, il se serait trompe d'aeroport et serait allé à celui 10 borne plus bas... ceci explique cela....

Me voilà arrivé pour le dernier kilomètre dans le parc du complexe Gloria Sport Arena, piste d'atterrissage de ce semi-marathon... le niveau de carburant est au plus bas, il est temps d'en finir... la tour de contrôle m'accorde le droit d'entrée sur la finishline... on profite comme on peut du public vu l'état de l'avion... on atterrit en douceur, le moteur coupe net, les jambes tremblent et ne tiennent plus... viiiite. de l'ombre.

Et un coca, pour la force noire.

3eme de l'ironman 70.3 Turquie... voilà une bien belle histoire pour cette saison si particulière.

A bientôt pour de nouvelles aventures chocolatées,

Ps : l'automne est sacrément chaud sur www.fitnesslover.fr... mais genre chaud chaud chaud à ce qu'il se dit!!!

 

site de rencontre entre sportifs...


12/10/2016

1er sur le Triathlon de Carqueiranne - 59 minutes inside.

posté à 10h58 dans "News course"

Salut les Nines,

J’ai 59 minutes inside à vous raconter.

J’ai du retard parce que j’ai tenté d’être original, mais l’actualité est tellement riche que je ne sais plus où donner tête… Du coup, je vais raconter tout simplement une course réalisée en tête.

J’étais au départ du Cannondale Triathlon de Carqueiranne. Un distance Sprint bien sympatique, avec pour la première fois : un rolling start pour étirer les drafteurs. Un peu septique face à ce concept de contre-la-montre où l’on part par 10 toutes les 8 à 10 secondes… Je suis finalement complètement convaincu.

Je décide de partir dans la première vague… Non pas parce que je suis bon nageur… mais parce que c’est 10 secondes de gagnées pour aller boire la bière d’après course…. Et 10 secondes de gagnées pour aller boire un demi-pêche, au port de pêcheur…. ça n’a pas de prix.

Dans l’eau, je prends mon aise qu’au bout de 200m.. hé oui… les 5-6 jeunes énervés spécialistes du 200 voulant absolument batailler, bataillent dur… puis explosent ensuite (on a pas dur leur dire qu’après la première bouée il y avait encore 550m de nat, 20km de vélo de boucher, et 5km de chantier à pied).

A la deuxième bouée je suis dans les pieds en 5ème position, et je vois que l’homme qui mène ne regarde absolument pas où il va… Je décide de quitter le sillon et de naviguer ‘by-myself’ jusqu’à la sortie d’eau… Et pour la première fois de ma vie, je rentre en tête au parc à vélo…. ça biche.

Je pars donc pour un long moment de solitude ayant pour seul point de mire les deux scooters ouvreurs… je visse vent de face pour faire la différence, ce qui me permettra de poser avec 1’30 d’avance sur le Saint Père Oliv’ et son arthrose…ça biche…

A pied, j’ai du mal à me mettre dedans pendant 2km, puis ça se débloque… Le vieux Marceau me reprend tout de même 30 secondes à pied… Mais je suis sauvé, ça va au bout... il m'aura fallu 59 minutes. ça biche grave.


Avec le départ en rolling start le suspens est tout de même de mise tant que les 15-20 premiers ne sont pas passés. J’attends avec impatience le résultat définitif… Et le classement sur la ligne sera quasiment celui définitif…Ça biche complètement.

Un top 10 au NATUREMAN, une victoire …. je suis rassuré pour aller en Turquie batailler sur le 70.3 Gloria Sport Arena. :D

Vite, je file. Il me reste 10 secondes pour aller boire mon thé-pêche.
Ouais… la bière c’est que le week end, pour drainer après la course…

A bientôt pour de nouvelles aventures chocolatées,

Jé Meat’pie. (ouais, Jé ChikenWings c’est quand c’est Américain)

 




» Consulter les archives

RSS